Le mois de toutes les femmes

Democratie, Population

Le 8 mars 2021, vous ne l’avez pas oublié nous avons célébré et nous le ferons chaque année, la journée internationale des droits de la femme. A Malakoff, nous lui donnons une place particulière.

Aujourd’hui encore il faut rappeler la place de la femme dans notre société. Nous saluons la démarche de la mairie, qui nous a fait un beau travail de mémoires sur les femmes dans notre patrimoine.

Tout comme l’homme, elle dispose des mêmes droits, et elle doit être aussi défendue pour les sauvegarder, à tout prix.

Le contexte sanitaire et économique a pourtant aggravé la situation de certaines femmes, mais pas de la même façon pour toutes.

Tout d’abord, dans le travail et la recherche d’emploi, car elles sont davantage touchées par le chômage et la précarité.

Pour leur sécurité aussi, car elles sont davantage victimes de violences dans les ménages, ou dans les rues.

Pour leur accès au soin, à la santé et à l’écoute de leur situation familiale, car nombreuses vivent encore sans connaitre leur droit.

Pour leur liberté d’expression, car beaucoup ne sont plus entendues.

Tous ces combats sont les nôtres et nous souhaitons engager un dialogue démocratique pour entendre nos citoyennes, entendre leurs préoccupations, entendre leur revendications légitimes, entendre les femmes mais aussi les hommes qui ont perdu confiance. Nous ne souhaitons pas seulement faire une pause et regarder dans le passé, nous voulons nous tourner vers les générations présentes et futures qui ne doivent plus être exposées à une remise en question de leur personne, de leur intégrité.

Nous avons besoin des femmes, et chez Malakoff Citoyen ces voix comptent.

Durant tout ce mois, adressez-vous à nous, partagez-nous vos témoignages, vos moments de joie ou de doute. La parole est à vous !